Guillaume B. Decherf, journaliste des Inrocks tué au Bataclan

Un de nos confrères est décédé, vendredi 13 novembre, lors de l’attaque contre le Bataclan. Guillaume B. Decherf, 43 ans, était journaliste pour les Inrocks – spécialiste du rock et du métal.

En janvier, l’attentat perpétré contre Charlie Hebdovisait spécifiquement des journalistes – mais emportait aussi des victimes d’autres corps de métier. Ce 13 novembre, les Français dans leur ensemble étaient visés… et Guillaume B. Decherf, journaliste des Inrocks, est tombé avec eux. Il était au Bataclan pour le concert de Eagles of Death Metal, un groupe qu’il affectionnait. Le 28 octobre, les Inrocks publiaient d’ailleurs sa critique du dernier album du duo formé par Josh Homme et Jesse Hughes.

« Le groupe Eagles of Death Metal a conçu Zipper down sans soucis annexes et mû par la seule envie de se faire plaisir », écrivait-il alors. Et de conclure sa chronique par ces deux mots : « Plaisir partagé ! » Un plaisir qu’il a voulu prolonger en se rendant à leur concert, vendredi 13 novembre. Avant que la fête ne tourne au drame sur la chanson Kiss the Devil.

« La rédaction des Inrockuptibles est en deuil, peut-on lire sur le site du magazine. Nous venons d’apprendre la mort de notre ami Guillaume B. Decherf au Bataclan ce vendredi soir. Pour les Inrocks, Guillaume écrivait sur la musique, le rock et le metal plus particulièrement. » Âgé de 43 ans, père de deux enfants, Guillaume B. Decherf écrivait pour les Inrocks depuis 2008. Il avait auparavant collaboré avec Libération et Rolling Stone.

Click Here: gws giants guernsey 2019

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *