La Meilleure Boulangerie de France : Ce que la production fait des restes

Dans La Meilleure Boulangerie de France, les membres du jury doivent sillonner la France afin d’aller à la rencontre des boulangers sélectionnés par la production. Après avoir goûté leurs produits dans leur boulangerie, Norbert Tarayre et Bruno Cormerais doivent les départager lors d’une finale régionale, puis nationale. Les participants doivent donc parfois cuisiner pour plusieurs personnes et il peut y avoir des restes. Mais pas question pour la production de La Meilleure Boulangerie de France de faire du gâchis !

Comme l’a expliqué Norbert lors d’une table ronde, elle fait tout pour que rien ne soit jeté : “On les mange nous. On ne fait qu’une finale. Il n’y a qu’un plateau contrairement à Top Chef. Et il y a un monsieur qui fait attention à ce qu’il n’y ait pas de gâchis et qui est pour le développement durable. Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais on a tous des gobelets en carton avec notre nom. Et on doit terminer les bouteilles, sinon on nous les remet au frigo. On est très sensible sur le sujet. Dans la vie de tous les jours, j’ai horreur de jeter. Donc quand on goûte un produit, on le termine.

Cette année, le tournage était plus intense que les saisons précédentes. “Cette année, on a cinq duels par semaine. Dix boulangeries par semaine s’affrontent pour au final n’en désigner qu’une à la fin de la semaine pour la finale nationale. Les chefs ont rencontré plus de boulangeries que d’habitude“, avait confié un membre de la production. Au total, Norbert Tarayre et Bruno Cormerais se sont rendus dans quatre-vingt-dix boulangeries pour les besoins de cette saison 7.

Qui dit plus de boulangeries dit aussi plus de temps sur place. Les jurés partaient de chez eux le samedi après-midi. Ce n’est que le dimanche de la semaine suivante qu’ils étaient de retour chez eux.

Click Here: New Zealand All Blacks Jerseys

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *